Facebook pixelThéâtre des Cordeliers : infos, événements et billets - Cultur'in the City
Logo Cultur'in the city
Logo Cultur'in the city
Logo
Affiche - Théâtre des Cordeliers

Théâtre des Cordeliers

Annonay
Théâtre des Cordeliers ne propose pas d'évènement en ce moment. Pour rester informé(e) de la programmation à venir, inscrivez-vous à notre newsletter.

Lieu

Théâtre des Cordeliers
20 Place des Cordeliers
07100 Annonay

Historique du lieu

Un couvent des frères Cordeliers ou franciscains avait été établi à Annonay dès le 12ème siècle. Il occupait toute la place du même nom. L’église romane fut détruite pendant les guerres de religion. Elle fût reconstruite au 18ème siècle, après un incendie. La façade reproduite sur plusieurs gravures dont certaines visibles au Musée César Filhol comportait deux clochers à bases carrées. 
L’ensemble était de style néogothique.

Les Cordeliers, chassés en France, sous la révolution abandonnèrent leur couvent qui devint bien national. L’église désaffectée fut aménagée, au début du 19ème siècle, en salle de Théâtre. Elle était appelée communément la " salle des concerts ". On y donnait très régulièrement des pièces de théâtre, des opéras ou opérettes et des concerts vocaux ou instrumentaux. Elle était aussi utilisée par les sociétés locales.

Mais malgré ce succès, elle ne semblait pas adaptée au goût du jour ; elle vieillissait. Aussi, le conseil municipal décidait en 1883, la construction d’un véritable théâtre. L’étude en fût confiée à William Guibert Architecte de la Ville qui présenta un projet de " Théâtre à l’italienne " lequel était à la mode à cette époque. Le Théâtre, comportant plus de mille places, fût inauguré le 10 novembre 1885. Le matériel théâtral, les sièges et les décors, furent achetés au cours de la vente d’un théâtre privé toulousain. Il eût de suite un grand succès local et régional. L’hiver, on y donnait souvent plusieurs représentations par semaine.

Il franchit les deux guerres mais, malgré des aménagements partiels, il ne comportait plus les exigences de sécurité imposées par les règlements.Après la catastrophe de Saint Laurent du Pont, un arrêté préfectoral décida sa fermeture. Reconstruit, il y a quelques années, il se présente à nous entièrement rénové et en conformité avec les règlements de sécurité. L’architecte sut, avec bonheur, lui conserver ce caractère vieillot mais fonctionnel qui était le sien.

Tel qu’il est aujourd’hui et, malgré quelques petits points d’amélioration souhaitables, il remplit fort bien son rôle dans la société contemporaine de notre ville.

... voir plus
Plus de lieux similaires :